Le Longju 2012

Calé à la veille du Printemps, au terme d'une semaine où le soleil était en vedette, on aurait pu penser que le week-end fut à l'avenant, mais là non pas la...

 

Et donc après un départ echevelé à 9 cyclos avec une réunion complète des effectifs à la hauteur d'Ablis, une bonne allure régulière nous amené à Maintenon où 4 d'entre nous ont bifurqué pour regagner la base.

 

Les cinq de reste ont donc continué avec quelques éléments supplémentaires sur le "garde-boue" glanés ça et là.

 

Pas de pause longueur au ravito/contrôle car la météo est menaçante.

 

Malgré cela, une "saucée format adulte" nous rattrapera et nous accompagnera de force de St Léger aux Bréviaires.

 

Pas de soucis pour rallier la base, le Cinq Anneaux verra un passage éclair du CCVC (surprenant non ?) et tout le monde sera au chaud pour 16h30.

 

Tout le monde ?

Non !!

Car un irréductible sévit encore et toujours et notre Killer national malgré un plan d'entrainement vide depuis aout 2011 s'est aligné au départ et a fait l'intégralité du parcours accompagné de lui -même et de sa volonté.

Il a rallié Longju en bon état.

Bravo à lui.

 

Continuons dans la singularité, avec le duo Coco/Momo qui a représenté le CCVC dans la vallée de Chevreuse en cette matinée.

 

C'était donc un Longju dans la tradition avec une météo capriceuse, un dénivellé clément et un parcours toujours agréable.

Parfait pour se faire les mollets et le moral en ce début de saison.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons roulé avec T. Voeckler. Par Pierre S.

Samedi 3 mars 2012 – Nous avons roulé avec Thomas Voeckler

Plusieurs centaines de cyclos et vttistes s’étaient donnés rendez-vous à St Rémy pour  la grande fête du vélo Paris-Nice. Les 7 mercenaires du CCVC étaient présents. Il  y avait Gégé l’Alsacien, Roro le pacemaker, Bernard le poids plume (après sa vilaine grippe), Nini et Cloclo les titis parisiens, Momo mollets d’acier et votre serviteur.

Ambiance conviviale et organisation parfaite. Le circuit choisi de 58 kms nous a fait re-découvrir des routes que nous  délaissons  par habitude …à seulement 20 kms de Gif !

Circuit à placer dans la bibliothèque du club pour la saison hivernale (un beau 70kms en partant de Gif )

Sur le retour, nous avons eu le privilège de rouler quelques instants avec l’équipe EUROPCAR et son leader Thomas Voeckler en repérage sur le contre la montre du lendemain. A l’entrée de Chevreuse, Il a précisé à ses coéquipiers « c’est la partie technique que j’aime ».

Nicole avait ses jambes de vingt ans...son chouchou était là !

A l’arrivée et après un bon sandwich, balade au village animations  avec visite des stands Jacques Anquetil  et  vélos d’antant (voir photos jointes).

       Retour sur Gif, la bruine commence à tomber…la fête est terminée.

                                                               Pierre S.

 


Sortie club du 29 janvier


Nous étions 10 ce matin, soit un petit effectif, du moins en baisse par rapport à d'habitude.

Etait-ce du à la température (1°C au départ à Gif), à la proximité de la sortie semaine placée au vendredi du fait de la météo ou au profil et au dénivellé prévu ?

 

Basée sur le circuit N°30, le parcours de 72km n'était pas trop difficile mais comportait au total 6 bosses dont 3 en moins de 10 km (sacré Hurepoix valloné...) pour un dénivellé prévu de 610 m (en fait un peu plus selon nos compteurs).

Nous l'avons parcouru à plus de 23 de moyenne, malgré un vent du nord/est contrariant sur le retour.

A 12h15, nous étions au débriefing.

 



Commentaire made in Momo

Sortie club sympa ce dimanche 22 janvier, toutefois,je remarque qu'il faudrait un peu plus de consensus de la part de chacun par rapport au circuit proposé.
J'ai l'impression que cela part en vrille,pas bon pour la cohésion du groupe et parfois dangereux ,exemple au rond point de bonnelle,ou la chute à été évitée
d'extrême justesse.Je ne vois pas non plus,l'avantage qu'il y avait a se séparer à vaugrineuse?
Un petit effort même s'il faut parfois tirer un peu la langue
Maurice.

 


Ma sortie selon cristof

L'obsolescence programmée ou la sortie du 15 janvier 2012.

 

Notre vénéré, et vénérable, depuis juillet 2011, collègue « Escargot » authentifié (dans le sens que son origine Bourguignonne est indiscutable) m'ayant rapporté que nous étions 12+1 lors de la sortie de ce matin, je me vois donc autorisé par moi-même à l'unanimité plus une voix à énoncer clairement que ce matin nous étions 12 plus un à rouler...

Dans la série, je dis ça, j'ai dis rien, peut-être, mais si j'étais payé à la ligne ça ferait 4 lignes 1/4 que je phrase financièrement!!!

 

Oui, je sais, d'aucuns et dauquautres me diront :"but why, pourquoi, warum, 12+1 ?????"

Ben, mon con répondrais-je (du futur subjonctivé sur les bords), ça a plus de gueule (en patois Belge Gueuke) que 12-12....

Nan, en fait, nous fûmes douze (j'aime bien le fûmes, ça a un côté délicieusement "passé", d'une époque aujourd'hui révolue, dont votre mémoire sélective n'a retenue que le bon côté, tiens, je vous en parlerais un jour de votre mémoire sélective...), et donc fûmes douze disais-je à nous arracher du parking jaryfié (en face du troquet Jary, comme on dit!!).

 

Ah, ouais, et donc le +1, il vient d'ou, mon tout doux ???

Et ben, mon gredin, il vient du haut mon Paulo, en fait j'hallucine (Eugène), car il y était déjà et ne s'appelait point Paulo mais Gérard.

Et oui, le rusé Gérard, profitant des infos diffusées sur le remarquable site « ccvc91.com » avait retardé au maximum le moment de s’extraire à la douce chaleur de la couette pour affronter les rudes frimas Giffois au tout dernier momois. (Oui, c’est fort peu François, je sais, mais en tant que fidèle lecteur/trice de mes errements grammaticaux, vous aurez traduis/compris…).

Et donc, le rusé nous a retrouvé en haut du plateau, je préfère, comme ça parce que en haut du plateau, c’est plus facile à caser qu’en fond de vallon…

 

Bon, donc on a retrouvé Gérard, et avant on avait Bruno…

Bruno, ça me rappelle une histoire,…mais ça fera l’objet d’une autre fois !!

Bruno, donc,Bruno qu’a un beau vélo, mais qui ce matin devait être en retard, car il nous a fait quelque chose que peu d’autres avaient osé avant lui (et même à la réflexion, je crois qu’il était le prem’s du genre.)

Et donc, ce matin, quelle ne fut pas notre surprise lorsqu’on le vit arrivé, de voir que le casque avait mis son Bruno à l’envers !!

Oui, vous avez bien lu, (relisez bien, parce que moi quand je le fais, j’ai honte…), le vélo était dans le bon sens pour rouler mais le casque surveillait bien la roue arrière…

Bon, évidement, la majorité du groupe lui a fait remarquer sans aucune plaisanterie et avec tout le sérieux idoine son étourderie…

 

Alors voilà, avec le Bruno et en direction du Gérard, on part.

Et poum, dans la première bosse, on philosophe, et on cause, disserte, dialogue avec le Bernard sur l’obsolescence programmée de toutes choses, la désuétude planifiée, la décrépitude annoncée, bref la merderie à venir.

En fait, à partir d’une ampoule d’une caserne de pompiers Américains qu’a le mauvais goût de fonctionner depuis plus de 100 ans, il m’annonce, qu’à l’inverse, que toute chose est programmée depuis sa conception/fabrication pour avoir une fin et que business étant business, vaux mieux que ça prenne pas trop de temps…

Et là moi(en tant que produit chièment manufacturé, quoique je n’ai pas été fini à la main…) je dis non, stop, halte, je descends là, j’arrête tout, je veux pô, je n’irais pas plus loin, si plus loin c’est moins bien…

Je veux bien vieillir mais tout en restant jeune, fringant, beau, au top de mes capacités intellectuelles et sexuelles, quoiqu’a choisir, les choses de l’esprit ne m’ont jamais passionnés…

Mais, m’en fous car Bernard m’a assuré qu’un programmeur Russe avait trouvé le moyen d'empêcher qu’un imprimante tombe en rade après un temps de fonctionnement pré déterminé en l'a re programmant.

Donc je me dis qu’un cycliste n’a pas besoin de se forcer pour avoir le QI d’une imprimante et que sur un malentendu, ça peut marcher et je vais donc me faire implanter ce programme « anti vieux » 2.0…

 

Vous voyez où ça vous mène le vélo !!!

 

Bon, à part ça ?

Ben, ren, mon cousin, on a fait nos 67 km sur 70 de prévus (je sais pô ou on les a paumé ceux qui nous manquent, mais tu peux faire confiance aux fainéants pour les laisser ou ils sont !!), sous un soleil d’enfer et un froid polaire et on a causé Espagne et billets d’avion.


On a inauguré le nouveau bureau sur le vélo (Jacques, William, Patrick un et deux et Didier),puis laissé un Yannick congelé rentré sur base de façon prématurée,on est aussi rentré avec Nina et Coco parti tardivement et à contre courant pour retrouver un JP bronzé et un Yves toujours cycliste au débriefing.

 

Ben, c’est pas mal tout ça, enfin, moi ça m’a bien plu pour un dimanche matin.

Alors à  bientôt pour d'autres.

cristof

 

 

 

 

Vous avez la parole, aujourd'hui : Cristof

Dimanche 4 décembre : 3 CCVCiens au départ !!

Pierre S., et les 2 Christophe.

Météo incertaine mais au final pas de pluie.

Parcours N°8, très "tronqué",une crevaison dans les 100 premiers mètres puis quelques bosses (5 ou 6) et 55 km effectués sans soucis.

 

 


 

Ma sortie selon Momo

Momo dans le Tourmalet
Momo dans le Tourmalet

A la sortie du 1er novembre,nous étions sept,c'est peu car Christof,nous a concocté un bon parcours de saison,mais voyez le plateau:

DIDIER ,JEAN-MARIE ,CLAUDE,PATRICK2,CRISTOF,FRANCK,difficile de mieux trouver !!

 

Que venais je faire dans cette galère ?

 

Inutile de se voiler la face, la fin à été copieusement arrosée, mais bon, nous ne sommes pas de sucre(a propos,si vous passez à Corde-sur-ciel, dans l'Aveyron, ne manquez pas le musée du sucre , c'est extraordinaire.)

 

C'est souvent dans les difficultées, que se forge la camaraderie...

 

Claude nous invitait à manger des moules frites mais comme j'avais prévu autre chose je n'y suis pas allé.

 

FIN et a bientot

Momo le 1er novembre 2011

 

 

 

citation de la semaine

 

 "Si je roule à vélo, c'est uniquement parce que je n'ai pas trouvé quoi faire d'autre avec un vélo"Si 

 

P.G